Lecture #1 : Zéro déchet, mon avis sur le livre de Béa Johnson

enmodenaturel-livrezerodechet

Aujourd’hui j’inaugure une toute nouvelle rubrique « Lecture ». J’aime beaucoup lire et j’ai envie de partager avec vous les ouvrages qui m’aident dans ma quête d’une vie saine et épanouie. Que ce soit des témoignages de vie, des livres de recettes ou des guides, chaque lecture que j’évoquerai dans cette rubrique aura permis une prise de conscience, un changement de mode de vie ou une inspiration.

Aujourd’hui, je vous parle du livre "Zéro déchet" de Béa Johnson. Ce livre est une mine d’informations pour tous ceux qui veulent consommer de manière plus responsable, gaspiller moins et aussi sauver leur porte-monnaie (oui oui le zéro déchet permet aussi cela).

Résumé du livre

Béa Johnson, une Française installée aux Etats-Unis, explique comment elle et sa famille ne produisent pratiquement plus aucun déchet. Sa devise : refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter. Elle livre ses trucs et astuces pour parvenir à respecter l’environnement en consommant de manière responsable.

Ce que vous allez trouver à l’intérieur du livre
(le sommaire en fait :))

Le style de vie zéro déchet: ses 5 règles et ses bienfaits

La cuisine et les provisions

La salle de bain, les produits de toilette et de bien-être

La chambre à coucher et la garde-robe

Le ménage et l’entretien

Le bureau et le courrier

Les enfants et l’école

Les fêtes et les cadeaux

Les sorties

S’impliquer

L’avenir du zéro déchet

Carnet d’adresses

Remerciements

Les 5 règles du zéro déchet

Dans son livre, Béa Johnson a établi 5 règles qui permettent d’atteindre le zéro déchet. Je vous les détaille ici pour que vous puissiez mettre en place des petites actions même si vous ne souhaitez pas vous procurer le livre.

1ère étape : Refuser (ce dont nous n’avons pas besoin)

  • Les articles en plastique à usage unique: sacs plastiques, bouteilles, gobelets, couverts en plastique jetable
  • Les cadeaux gratuits: sacs de cadeaux gratuits lors des évènements, échantillons d’articles de toilette dans les hôtels
  • Les imprimés publicitaires
  • Les pratiques non durables: reçus de carte bleu qu’on utilisera jamais

2ème étape: Réduire (ce dont nous avons besoin mais ne pouvons pas refuser)

  • Evaluez votre consommation passée, déterminez l’utilité de chacun de vos biens et débarrassez-vous de ce qui n’est pas nécessaire. Faite le vide pour apprendre à consommer moins mais mieux, privilégiez la qualité à la quantité.
  • Restreignez votre consommation actuelle et future: réduire les emballages en achetant en vrac, troquer la voiture pour le vélo, réduire ses effets personnels ou la taille de son habitation, réduire le papier, se poser la question: est-ce que je peux acheter en plus petite quantité?
  • Evitez les activités qui soutiennent ou amènent à la consommation: la télévision, les magazines, les virées shopping.

Béa Johnson évoque quelques pistes pour réduire comme: vendre, échanger ses biens ou encore donner à des associations.

3ème étape: Réutiliser (ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser, ni réduire)

  • Eviter la consommation inutile en faisant ses courses avec des contenants réutilisables (pour éviter les emballages superflus) et en échangeant tout produit jetable par son équivalent réutilisable (cabas, gourde, Thermos, bocaux, bouteilles en verre, sacs en tissu, chiffons, serviettes de table en tissu, mouchoirs en tissu, piles rechargeables).
  • Atténuer l’épuisement des ressources en participant à la consommation collaborative (partager), en achetant d’occasion, en achetant malin.
  • Allonger la durée de vie de biens déjà acquis en réparant, repensant, rapportant, récupérant.

4ème étape: Recycler (ce que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire, ni réutiliser)

  • Apprenez par coeur ce que vous pouvez et ne pouvez pas recycler
  • Envisagez de vous rendre dans votre centre de tri ou apprenez à reconnaitre les matières plastiques qui sont recyclables
  • Choisissez un endroit pratique pour le bac à recyclage dans votre cuisine et votre bureau
  • Trouvez des sites de collecte pour les matériaux qui ne sont pas acceptés dans le ramassage des recyclables (bouchons, vêtements usagers, peinture, piles)
  • Attribuez un bac de recyclage pour chacune de ces destinations

5ème étape: Composter (le reste)

C’est le recyclage des matières organiques, c’est un recyclage naturel.

Il existe différents types de composteurs mais pour cette partie, il sera intéressant de lire le livre parce que Béa Johnson érige un tableau comparatif des différents types de composteurs existants. Elle explique également comment bien choisir son composteur 😉

Pourquoi je vous recommande la lecture de ce livre?

Ce livre permet de se poser les bonnes questions sur nos habitudes de consommation. Est-ce que je suis matérialiste? Est-ce que je consomme à tort et à travers? Est-ce que je gaspille, je jette et je rachète sans compter?

Il nous invite tout d’abord à faire un grand tri et une fois que le tri est fait, l’objectif est de ne pas se retrouver dans la même situation de désordre qu’au départ. C’est là que ça se complique…On apprend peu à peu à refuser le superflu pour ne pas encombrer à nouveau notre intérieur. On fait le ménage dans son appartement et dans sa tête.

Et ça fait du bien ! L’art du minimalisme c’est à dire de vivre mieux avec moins réside aussi dans le zéro déchet. On est bien obligés de simplifier et de s’organiser pour avoir des routines zéro déchet compatibles avec notre quotidien souvent chargé. Et on s’allège justement ! Et on allège nos poubelles !

Béa Johnson nous propose bien plus que de sauver la planète en réduisant nos déchets, elle nous propose un nouveau mode de vie plus proche de nous mêmes et plus éloigné de la société de consommation dans laquelle nous vivons. Consommer moins pour revenir à l’essentiel des valeurs humaines. C’est cette approche qui me séduit car je suis persuadée que le bonheur n’est pas dans le matérialisme au sens propre du terme (mais ceci est un autre sujet qui mériterait un article à lui tout seul ;))

Ce que j’ai pensé du livre

Béa Johnson vit aux Etats-Unis, certains conseils sont donc difficiles à appliquer. Par exemple, dans sa voiture elle dispose d’un kit de survie zéro déchet: cabas, bocaux, bouteilles en verre. Pour un mode de vie citadin et lorsque l’on se déplace à pied ou en transports en commun, ça me parait compliqué de transporter ses bocaux partout. Personnellement, j’ai toujours un tote bag en tissu (les sacs réutilisables que propose Monoprix sont aussi très bien) dans mon sac à main en cas de course imprévue en sortant du boulot.

Tout ça peut être très long à mettre en place, il faut quand même s’équiper et s’organiser parce que les sacs à vracs doivent être lavés et prêts à être réutilisés pour les prochaines courses. Passer au 100% zéro déchet est laborieux, il faut avoir de solides convictions mais tendre vers ce mode de vie en divisant par 2 voir 3 ses déchets c’est déjà un geste important pour la planète.

Il s’agit bien de trouver un équilibre, il y a des choses très faciles à mettre en place et d’autres qui demandent de l’énergie et de la persévérance. Le zéro déchet est un idéal, l’idée est de s’en rapprocher le plus possible..

Il s’agit surtout de le rendre compatible avec votre mode de vie, votre quotidien. Vous seuls pouvez faire les bons choix parce qu’il s’agit bien de choix oui. Les hommes et les femmes sont actifs avec des enfants, ils n’ont pas le temps de tout faire eux même, qu’on se le dise.

Par exemple, j’ai choisi de faire ma lessive moi-même parce que c’est très simple et que je dois la faire tous les deux mois maximum mais j’achète mon dentifrice tout fait (avec des ingrédients naturels bien sûr).

Ce que je vous propose via cette lecture c’est d’expérimenter le minimalisme via le zéro déchet, un mode de consommation différent pour revenir à l’essentiel. Béa Johnson livre beaucoup de conseils pour que la transition soit douce et nous offre ses recettes. Donc, c’est le moment de tester et de s’amuser !

J’ai aussi fait l’expérience du zéro déchet, si ça vous intéresse j’y consacrerai un article n’hésitez pas à me le dire en commentaires 😉

Produits disponibles sur Amazon.fr

Cet article contient des liens affiliés (Merci pour votre soutien !)
Pour en savoir plus sur mes partenaires, rendez-vous sur la page FAQ

Rendez-vous sur Hellocoton !
enmodenaturel.com-Blandine-Ash

Quand elle ne rêve pas de sauver l’Humanité, Blandine adore boire des tisanes, manger du bon chocolat, rire et papoter avec quelques amis.