Comment choisir sa crème solaire bio ?

enmodenaturel-cremesolairebio

Le choix d’une crème solaire bio est indispensable pour éviter les ingrédients toxiques pour la santé. Dans cet article, nous allons parler de la composition d’une crème solaire bio versus une crème solaire traditionnelle, comment la choisir et où la trouver.

Nous avons tous besoin de soleil ! Les UVB sont responsables du bronzage et stimulent la synthèse de la vitamine D. Le rayonnement solaire est bienfaisant pour l’organisme mais attention à ne pas en abuser !

Le bronzage est un phénomène de protection de la peau au soleil. Le corps produit de la mélanine pour que la peau soit moins agressée. Lorsque l’exposition est trop violente, et que la peau n’est pas préparée, la production de mélanine est insuffisante et c’est le coup de soleil assuré !

La crème solaire est donc indispensable pour protéger sa peau du soleil, lui permettant d’éviter les coups de soleil, mais également les risques de cancer de la peau.

A lire aussi : 3 étapes clés pour créer sa routine beauté au naturel. 

Quelques rappels concernant l’exposition au soleil

Se protéger avec une crème solaire c’est bien mais ce n’est pas suffisant. Voici les principes de base à respecter pour profiter au mieux du soleil sans mettre en danger notre santé :

  • Ne pas s’exposer entre 11h et 15h ou pas plus de 10 minutes pour faire le plein d’UVB, cela suffit pour l’organisme. Au delà de ce temps d’exposition, les rayons du soleil sont trop intenses, attention aux coups de soleil.
  • Une crème solaire doit être appliquée à plusieurs reprises dans la journée, surtout après la baignade.
  • Opter pour des vêtements légers mais couvrants, un chapeau, des lunettes de soleil. Rester à l’ombre est aussi une bonne solution pour reposer sa peau de l’exposition prolongée au soleil.

La composition d’une crème solaire bio

La composition des crèmes solaires varie en fonction des filtres solaires utilisés. Il existe ainsi deux types de filtres différents : les chimiques et les minéraux.

Les filtres chimiques sont des filtres de synthèse, résidus de produits pétroliers. Ce sont eux qui sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Ils ne forment pas de couche protectrice entre la peau et le soleil, mais créent une réaction chimique à la surface de la peau. Les produits solaires traditionnels contiennent ce type de filtres.

Si les filtres chimiques sont mauvais pour l’organisme, ils le sont également pour la planète. En effet, lorsque vous appliquez des produits solaires en contenant et que vous vous baignez ensuite, les filtres chimiques restent dans l’eau et détruisent les algues, les coraux et la flore marine.

Parmi les ingrédients nocifs contenus dans les produits solaires traditionnels, vous pourrez trouver:

  • le benzophénone, soupçonné de tuer le corail mais aussi d’être un perturbateur endocrinien.
  • des parabens
  • des silicones
  • des parfums de synthèse

Une crème solaire Bio, quant à elle, contient des filtres minéraux. Ils sont composés de minuscules pigments naturels (dioxyde de titane, oxyde de zinc, etc.) qui réfléchissent naturellement les rayons du soleil pour ensuite les disperser. Ils absorbent également une petite partie de ces rayons.

Comment choisir sa crème solaire

Lorsque vous choisissez vos produits solaires, voici un guide des éléments auxquels il faut faire attention:

  • Choisir un soin solaire certifié Bio par Ecocert, Cosmebio, Nature&Progrès, Natrue. Ceci pour garantir une composition non toxique pour votre santé mais également pour les coraux.
  • Regarder l’indice de protection : pour les enfants et les personnes qui ont la peau claire, choisir un SPF à partir de 30 et pour les peaux mates un SPF 20 suffit. Attention, le SPF ne suffit pas à protéger votre peau. Pensez donc à adapter votre temps d’exposition et opter pour de bonnes lunettes de soleil et un chapeau !

Un produit bio garantit une non toxicité pour les coraux mais également pour votre santé mais attention certaines marques de crème solaire BIO utilisent le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc sous forme nanoparticulaire afin de faciliter l’application de la crème.

Sachez que les produits certifiés Bio peuvent eux-mêmes être controversés. En effet, les filtres minéraux sont formulés à base d’oxyde de zinc ou d’oxyde de titane, si ces molécules sont présentes de taille nano, ils sont susceptibles de pénétrer dans l’organisme.

Pour être sûr de son choix, on opte pour un soin solaire sans nanoparticules, ce qui est souvent précisé sur la liste INCI (Ingrédients du produit).

Où trouver sa crème solaire bio et à quel prix ?

Sur les site en ligne Mon Corner B et Slow Cosmétique* les produits solaires sont garantis sans nanoparticules. Voici quelques exemples de marques que vous pourrez trouver : Biosolis, Ibbeo Cosmetiques, Amapola Biocosmetics, Les laboratoires de Biarritz.

Certaines de ces marques sont aussi disponibles dans les magasins bio tels que Naturalia ou La vie Claire.

Côté prix, il faut compter entre 20€ et 30€ pour une crème solaire bio contre 8€ à 10€ pour les crèmes solaires traditionnelles, autant dire que c’est un budget ! Mais ne vaut-il pas le coup de payer 2 à 3 fois le prix et protéger sa santé et l’environnement ? Personnellement, j’ai fait ce choix 🙂

A lire aussi : Où trouver des cosmétiques Bio en ligne ?

Finalement, il n’est pas si simple de trouver LA crème solaire idéale. Il existe bien une alternative aux crèmes solaires traditionnelles qui est la crème solaire Bio mais elle contient souvent des nanoparticules comme l’oxyde de zinc ou de titane afin de faciliter l’application de la crème sur le corps.

Comme le stipule le label Cosmebio dans un article très intéressant sur le sujet « la seule solution pour se protéger du rayonnement solaire, lui-même cancérigène sans aucune ambiguïté, est d’utiliser soit des filtres pétrochimiques, évidemment interdits en cosmétique bio, soit des filtres minéraux naturels qui, en l’état des sciences et techniques, peuvent contenir des nanoparticules ». 

Personnellement, j’ai fait le choix d’utiliser des crèmes solaires certifiées Bio pour encourager les recherches concernant les nanoparticules mais surtout parce qu’il s’agit là de choisir l’option « la moins pire ». J’opte ainsi pour des produits bio qui me garantissent une composition sans pétrochimie, sans parabens, sans silicones, parfums de synthèses et surtout sans filtres chimiques qui ont été identifiés de manière sûre comme des perturbateurs endocriniens.

Et vous quel sera votre choix ?

*Ceci est un lien affilié, merci pour votre soutien. Pour en savoir plus, RDV sur mon FAQ

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand elle ne rêve pas de sauver l’Humanité, Blandine adore boire des tisanes, manger du bon chocolat, rire et papoter avec quelques amis.