3 étapes pour dépolluer et assainir son intérieur naturellement

enmodenaturel-depolluerinterieur

Selon l’Anses (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), nous passons « 85% de notre temps dans des environnements clos et une majorité de ce temps dans l’habitat : domicile, locaux de travail ou destinés à recevoir du public, moyens de transport, dans lesquels nous pouvons être exposés à de nombreux polluants ».

Ces polluants peuvent venir du bâtiment ou du mobilier, des appareils que nous utilisons pour nous chauffer (chaudière, poêle…) mais aussi de nos modes de vie: présence d’animaux, utilisation de parfums d’ambiance (encens, spray, bougies contenant des substances nocives) ou de produits ménagers.

La qualité de l’air que nous respirons dans nos intérieurs peut avoir des effets sur notre santé:

  • irritation des yeux et de la peau
  • asthme
  • allergie respiratoire
  • intoxication
  • cancer

Maintenant que vous le savez, difficile de ne pas devenir parano n’est-ce pas ? Mais pas de panique, il existe des gestes simples et naturels à mettre en place pour diminuer la pollution de votre intérieur. Avec un peu de bon sens et en changeant sensiblement votre mode de consommation, je vais vous montrer comment limiter les sources de pollution et assainir votre air intérieur.

1. Aérer tous les jours

L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) recommande d’aérer tous les jours pendant 10 minutes chaque matin et soir.

Aérer permet de renouveler l’air après une bonne nuit de sommeil ou une journée de travail. Durant 8 heures, l’habitat est resté clos avec un air potentiellement pollué (le chat est resté à la maison toute la journée, vous avez allumé une bougie d’ambiance parfumée la veille après le dîner…).

Renouveler l’air intérieur est indispensable mais malheureusement insuffisant compte tenu des nombreux produits toxiques que nous utilisons dans nos intérieurs, il s’agit aussi de réduire les sources de pollution.

2. Stop aux produits toxiques

Les produits toxiques à éviter sont multiples et peuvent appartenir à différentes catégories:

  • Produits ménagers: lingettes en tous genres, bombes aérosoles, javel, liquide vaisselle, lessive et adoucissant.
  • Désodorisants d’intérieur: bougies parfumés, encens, bombes désodorisantes qui contiennent des phtalates, formaldéhydes et autres substances allergènes comme le Butylphenyl Methylpropional.

En arrêtant d’utiliser des produits toxiques dans nos intérieurs, on diminue déjà considérablement les risques de pollution. Plus facile à dire qu’à faire lorsque l’on se rend compte que les produits industriels sont partout et nous inondent de jolies promesses.

Un petit conseil, quand vous faites vos courses souvenez-vous que PLUS la promesse est alléchante PLUS la liste de substances toxiques est grande. Jetez un coup d’oeil à la composition, vous verrez 😉 Et si vous n’y comprenez rien c’est bien normal, ces produits sont issus de l’industrie chimique ils sont donc composés de substances aux noms compliqués parmi lesquels il est difficile de s’y retrouver.

Alors si maintenant vous voulez éliminer ces produits de votre vie pour prendre soin de votre santé et de la planète, comment faire?

3. Adopter des alternatives naturelles

Un seul credo pour cette 3ème et dernière étape pour dépolluer votre intérieur: trouver des alternatives naturelles aux produits toxiques!

Pour que cette transition soit douce, j’ai personnellement opté pour un mode de consommation minimaliste. C’est à dire qu’en plus de choisir des alternatives naturelles j’ai choisi d’utiliser un même ingrédient pour différents usages. Non seulement c’est économique mais c’est aussi un excellent moyen de vider vos placards et de se montrer créatifs.

Remplacer les produits ménagers toxiques

Prenons l’exemple des produits ménagers, si vous décidiez aujourd’hui de jeter l’intégralité de votre placard de produits toxiques à la poubelle et que vous suiviez ces 2 conseils:

Vous pouvez déjà assurer une grande partie de vos tâches ménagères en mixant ces ingrédients ou en les utilisant de manière brute.

Remplacer les désodorisants dintérieur

Vous pouvez remplacer les bâtonnets d’encens, les bombes désodorisantes par des huiles essentielles. Pour cela il faudra vous munir d’un diffuseur à froid type brumisateur, nébuliseur ou diffuseur à ultrasons pour conserver toutes les propriétés des huiles essentielles. Le diffuseur d’huiles essentielles a trois fonctions: assainir l’atmosphère, agir sur les émotions et parfumer notre intérieur.

Attention cependant les huiles essentielles sont très puissantes, voici donc quelques précautions d’utilisation:

  • ne pas diffuser plus de 10 min consécutives
  • ne pas diffuser en présence d’animaux, d’enfants et de femmes enceintes
  • toutes les huiles essentielles ne sont pas adaptées à la diffusion

Si vous souhaitez avoir plus d’infos sur les diffuseurs, je vous conseille de vous rendre sur le site de La Compagnie des Sens ils sont spécialisées dans les huiles essentielles et dispensent énormément de conseils pour utiliser les huiles essentielles en toute sécurité. Vous pouvez également acheter un diffuseur directement sur leur site.

Pour parfumer nos intérieurs, nous avons tendance à opter pour des bougies parfumées sauf que ces bougies émettent des substances toxiques lors de la combustion. Là encore il existe une alternative naturelle: les bougies à la cire végétale.
Voici quelques marques qui en proposent:

  • Organic Cocoon: bougies fabriquées à la main à Paris. Elles sont composées de cire de soja, d’huiles essentielles, de fleurs séchées et d’une mèche en bois naturel.
  •  Wabi-Sabi: bougies fabriquées à la main en Bretagne. Elles sont composées de cire de soja, d’huiles essentielles et d’une mèche en bois naturel.

J’espere que ces quelques conseils vous aideront à assainir l’air de votre intérieur. S’il n’y avait qu’une seule chose à retenir ce serait de prévenir la pollution en entretenant vos systèmes de chauffage et de ventilation et de limiter les sources de pollutions chimiques. Pour cette dernière partie vous connaissez maintenant des alternatives naturelles aux produits toxiques !

Si vous voulez en apprendre plus sur la pollution de votre intérieur et comment la limiter, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) a publié un guide pratique pour un air sain chez soi dans lequel elle explique d’où vient la pollution intérieure et comment la diminuer. Je vous invite a le lire !

Vous avez déjà mis en place des actions pour diminuer la pollution de votre air intérieur ? Partagez vos astuces en commentaires. Si au contraire vous êtes perdus, posez moi toutes vos questions je serai ravie de vous répondre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand elle ne rêve pas de sauver l’Humanité, Blandine adore boire des tisanes, manger du bon chocolat, rire et papoter avec quelques amis.