La monodiète ou comment nettoyer votre organisme simplement

monodiete_enmodenaturel

Il y a maintenant 4 ans, j’ai voulu changer mon mode d’alimentation et la monodiète est l’une des premières techniques que j’ai expérimentées et qui m’a fait me sentir mieux dans mon corps.

La monodiète m’a surtout aidé à déprogrammer mon palais et à me déshabituer du goût sucré. Elle m’a permis de prendre conscience de mon addiction au sucre et a été la première marche vers une alimentation plus respectueuse de mon corps. Elle est aussi idéale si vous souhaitez commencer un rééquilibrage alimentaire.

Lire aussi : 4 bonnes pratiques pour diminuer sa consommation de sucre

Dans les lignes qui suivent, je vous explique ce qu’est la monodiète, ses bienfaits et comment vous pouvez vous aussi l’intégrer dans votre nouveau mode de vie.

Qu’est-ce que la monodiète ?

La monodiète consiste à consommer un seul ingrédient en quantité illimitée au cours des trois repas (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) et cela pendant trois jours. Pourquoi 3 jours ? C’est le temps qu’il faut aux cellules de notre intestin pour se renouveler.

Chaque jour, notre organisme doit traiter de nombreuses toxines (alimentaires, environnementales, émotionnelles). Le foie, l’intestin, les poumons et les reins sont là pour traiter les déchets et les éliminer mais il arrive qu’ils se retrouvent débordés. S’ils sont trop sollicités, ils s’épuisent et ne peuvent plus faire leur travail correctement. Cela se traduit par de la fatigue ou une baisse d’énergie.

Pour aider notre organisme à assurer ses fonctions et à faire un grand nettoyage, il faut lui laisser un peu de temps et surtout lui offrir du repos. Pour cela, la monodiète est un excellent outil, certains parleront même de jeune intermittent qui consiste à laisser son système digestif au repos pendant 15 heures d’affilé par exemple.

Sans en arriver tout de suite jusqu’au jeune intermittent, je pense qu’il est important de prendre conscience qu’avec nos modes de vies actuels nous mangeons beaucoup trop et malheureusement souvent mal. Personnellement, je me suis récemment rendue compte que je mangeais à intervalles réguliers (repas et encas compris) sans réellement ressentir la sensation de faim mais plutôt par habitude.  Depuis, j’ai supprimé un encas et j’ai réduit mes portions de repas. Faites le test chez vous et apprenez à écouter les signes de votre ventre 😉 Peut-être n’avez-vous pas besoin d’un encas à 10h ou peut-être qu’un dîner léger vous suffirait ?

Bref, tout ça pour dire que de temps en temps notre système digestif apprécie d’être mis au repos pour pouvoir finir tranquillement son boulot : éliminer les déchets de notre organisme !

Quels bienfaits la monodiète a-t-elle sur le corps ?

  • Elle permet donc de mettre le système digestif au repos et surtout de le laisser traiter et éliminer les toxines bloquées dans l’intestin
  • Elle permet à notre intestin de réinitialiser notre « mémoire d’intestin » ou plutôt de déshabituer notre palais à certaines saveurs addictives comme le sucre
  • Elle permet de retrouver les saveurs des vrais aliments

Quand commencer une monodiète et comment s’y prendre ?

Les inter saisons sont idéales pour entamer ce grand nettoyage de l’intestin : le printemps ou l’automne.

Voici quelques conseils pour que votre monodiète se passe au mieux:

  • Prévoir 3 jours consécutifs plutôt le week-end ou pendant les vacances (par exemple vendredi, samedi, dimanche) car il se peut que des maux de tête apparaissent ou que vous soyez irritable en début de cure. Cela a été mon cas lorsque j’ai fait ma première monodiète. La raison est toute simple, votre corps ne comprend pas pourquoi vous ne lui donnez plus de sucre par exemple ou de gras et il vous lance des signaux, histoire de dire « et oh qu’est ce que tu fous j’ai pas eu mon carré de chocolat »
  • Se préparer mentalement à la monodiète vouloir la faire et surtout l’envisager comme un cadeau que l’on offre à son corps.
  • Choisir l’aliment qui vous accompagnera pendant ces 3 jours (pomme, raisin, fenouil) et s’en procurer en quantité suffisante (compter 3 pommes par repas par exemple) chez votre maraîcher ou dans votre magasin bio.
  • Préparer ces repas avec bienveillance et légèreté : Faites vous plaisir à varier les modes de cuisson (pomme au four, en compote, crue) et les découpes (en quartiers, entière, en brunoise) et déguster en pleine conscience c’est à dire au calme en prenant le temps de mâcher chaque bouchée et en pensant à l’aliment que vous donnez à votre corps et qui va permettre ce grand nettoyage.

Et après la monodiète ?

La monodiète n’est bien évidemment pas quelque chose que vous devez tenir sur le long terme, 3 jours est sa durée maximum. Il s’agit ensuite de reprendre une alimentation saine et équilibrée avec au menu: viandes, poissons, oeufs, légumes cuits et crus. Puis vous pourrez réintégrer petit à petit des pommes de terre, du riz et des céréales.

Vous verrez que dès le premier jour suivant la monodiète, vous prendrez plaisir à manger et à redécouvrir les saveurs. La monodiète n’est pas un régime, vous avez donc le droit de craquer de temps en temps pour un gâteau qui vous fait envie ou une pizza.

L’essentiel est de respecter la règle des 80/20, 80% d’alimentation saine pour 20% de craquages. En bref, la base de votre alimentation quotidienne doit être saine, les écarts occasionnels sont autorisés 😉

Lire aussi : Où faire ses courses pour une alimentation saine ?

Alors, êtes vous prêts à entamer votre monodiète dès le week-end prochain ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand elle ne rêve pas de sauver l’Humanité, Blandine adore boire des tisanes, manger du bon chocolat, rire et papoter avec quelques amis.