6 bonnes pratiques pour réduire ses déchets à la rentrée

Photo by Jilbert Ebrahimi on Unsplash

unsplash-logoJilbert Ebrahimi

Pourquoi réduire ses déchets ?

Chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères et 66% d’entre eux finissent dans des incinérateurs ou des décharges. Alors, réduire ses déchets permet de limiter les rejets de gaz à effet de serre mais également de lutter contre le gaspillage alimentaire ou encore la pénurie des matières premières (Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’article produit par l’Ademe sur le sujet).

En tant que consommateurs, nous pouvons bien sûr mettre en place des actions pour réduire nos déchets pour le bien-être de la planète mais aussi pour notre propre bien-être. Selon moi, réduire ses déchets c’est aussi se mettre en marge du consumérisme qui consiste à acheter puis jeter et racheter si besoin. Il s’agit là de prendre conscience que les matières premières sont épuisables et surtout que nous n’avons pas besoin d’abondance matérielle ou alimentaire pour bien vivre et être heureux.

Cela va peut être vous paraitre étrange mais, au départ, je n’ai pas fait le choix de réduire mes déchets pour mon empreinte écologique, je ne savais même pas de quoi il s’agissait. Je l’ai fait parce que je me suis réellement posé la question: « Où finit tout ce que je mets dans ma poubelle » et quand la réponse a été « Ils sont brûlés », j’ai trouvé le concept tellement idiot que je me suis demandé « Mais pourquoi les mettre dans une poubelle en étant persuadée qu’ils sont recyclés alors qu’ils sont en réalité brûlés? Pourquoi dans ce cas ne pas créer des emballages qui se désintègrent tout seuls ou proposer des bouteilles en verre consignées? »

Voilà quelle a été ma réaction de départ : rejeter la faute sur les industriels qui créent tous ces emballages jusqu’à ce que je réalise que c’était bien moi qui choisissait de les acheter et de les jeter consciemment dans mon sac poubelle en plastique. Et pourtant les alternatives existent et j’ai bon espoir que si chacun de nous prend la responsabilité de réduire ses déchets , un système de gestion des emballages plus intelligent émergera. Je vous livre donc aujourd’hui quelques bonnes pratiques que j’ai moi-même mis en place à mes tous débuts lorsque j’ai décidé de réduire mes déchets. Ces pratiques sont simples et low-cost alors maintenant c’est à vous de jouer 😉

6 bonnes pratiques pour réduire ses déchets simplement

Un sac réutilisable à glisser dans son sac à main

Il existe le traditionnel Tote bag en coton bien sûr mais vous pouvez aussi opter pour un sac réutilisable qui se range dans son pochoir comme ceux que proposent Monoprix. Si vous avez un sac fétiche en tissu d’une marque que vous aimez bien, vous pouvez tout à faire le choisir pour le mettre dans votre sac, plus il est pratique et assez compact mieux c’est évidemment.

L’idée est de glisser le sac réutilisable dans son sac à main pour l’avoir toujours sur soi et pouvoir ainsi refuser facilement le sac plastique que vous propose la caissière de votre supermarché. Vous pouvez également l’utiliser pour des courses non alimentaires, par exemple, vous allez acheter un t-shirt dans votre magasin préféré ou pour tout autre achat imprévu.

Opter pour les courses en vrac

Pour réduire ses déchets, l’idéal est quand même de s’attaquer à la source et choisir des produits dépourvus de leurs emballages. Il existe de plus en plus de magasins qui vendent des produits en vrac et avec un peu de chance vous avez déjà vu fleurir dans votre supermarché habituel un espace « vrac » avec des légumineuses, fruits secs et différents types de riz et pâtes. Dans les magasins spécialisés en vrac, vous trouverez tous types de produits alimentaires (farine, sucre, thé, café, légumineuses, riz, pâtes…) mais aussi des produits d’entretien et d’hygiène. Il est aussi très facile de se passer des emballages lorsque vous faîtes vos courses au marché ou dans des AMAP.

N’oubliez pas cependant de vous équipez de sacs à vrac au minimum pour y mettre vos produits et aussi de bocaux ou bouteilles en verre pour les plus organisés 😉

Lire aussi : Où faire ses courses pour une alimentation saine ?

Choisir des cosmétiques solides

Commencer par réduire ses déchets dans la salle de bain est une excellente idée, surtout si vous avez une routine plutôt minimaliste. Vous pouvez ainsi remplacer les mouchoirs en papier par des mouchoirs en tissu, les serviettes hygiéniques par des serviettes lavables, et les coton démaquillants par des carrés réutilisables.

Selon moi, ce que je viens de vous citer est déjà le niveau 2. Si vous démarrez, je vous conseille plutôt de commencer par choisir la version solide de vos produits cosmétiques (dentifrice, déodorant, savon, huile démaquillante). C’est déjà un grand pas pour votre poubelle et c’est selon moi très facile à mettre en place. En plus c’est très pratique pour voyager et c’est garanti zéro déchets !

Lire aussi : Comment passer au naturel avec les cosmétiques solides ?

Adopter le post-it version digitale

Pour les notes du type listes de courses ou to do list, vous pouvez utiliser votre téléphone plutôt que de tout noter sur des papiers volants. J’utilise Google Keep pour mes notes en tous genres et pour les RDV je centralise tout sur Google Calendar. Je n’ai donc plus de feuilles volantes et lorsque j’ai fini mes courses, je supprime le post it virtuel en 2 secondes.

N’achetez plus d’essuie tout

Quand j’ai démarré le zéro déchet, je m’amusais  à analyser ce que je jetais(oui on s’amuse comme on peut:)) et le tiers de ma poubelle était remplie de papier essuie-tout. Alors comment faire pour le remplacer ? Et bien c’est très simple, il suffit de le remplacer par des torchons de cuisine, des serviettes en tissu pour les repas et des chiffons micro fibres pour le ménage. Au début, c’est un peu déroutant mais on s’y habitue très vite et quel bonheur de voir sa poubelle diminuer d’autant de papier inutile !

Adopter une carafe d’eau filtrante

Les bouteilles en plastique créent des déchets que l’on peut facilement éviter en choisissant de filtrer l’eau du robinet avec une carafe d’eau filtrante.
Brita fait ça très bien et propose maintenant des nouveaux modèles un peu plus jolis comme la « Fill and Serve » (photo ci-dessous). C’est celle que j’ai personnellement choisi !

Finalement, adopter ces 6 bonnes pratiques permet de réduire considérablement ses déchets, si l’expérience vous a plu et que vous souhaitez passer au niveau supérieur : le fameux « zéro déchet », je vous invite à lire l’article Zéro déchet: mon avis sur le livre de Béa Johnson. 

Bonne lecture et à tout de suite dans les commentaires 🙂

Blandine

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
enmodenaturel.com-Blandine-Ash

Quand elle ne rêve pas de sauver l’Humanité, Blandine adore boire des tisanes, manger du bon chocolat, rire et papoter avec quelques amis.